Inscrivez-vous ci-dessous pour devenir membre.
Nom : Courriel :

5 points utiles pour vous aider à agir en leader

1 Fixez des objectifs

Les gens accomplissent un maximum de tâches quand ils poursuivent des objectifs clairs. Ainsi, l’ordre du jour de toute réunion commence par la définition de ce que l’équipe espère accomplir. La personne qui pose la question «Pouvons-nous d’abord clarifier nos objectifs?» – et qui prend ensuite la direction de la discussion et de la rédaction de ces objectifs – fait automatiquement preuve de leadership, peu importe sa position hiérarchique.

2 Raisonnez de façon systématique

Observez le déroulement de votre prochaine réunion: généralement, les gens se lancent tête première dans la discussion et font déjà valoir leurs opinions. Les leaders efficaces, en revanche, apprennent à penser de façon systématique- c’est-à-dire qu’ils colligent et présentent les données, analysent les causes et proposent des actions adaptées.

Dans un groupe, les leaders aident les participants à se concentrer sur les enjeux en posant les bonnes questions.

3 Tirez des leçons au fur et à mesure

Les équipes se lancent souvent à corps perdu dans un projet et font ensuite un post-mortem pour savoir ce qu’elles en retiennent. Mais il est plus efficace pour les équipes (et les individus) d’apprendre en cours de route. Quiconque incite le groupe à procéder à de fréquents examens rapides et à en tirer des leçons joue de facto un rôle de leader. Cette approche en cours de processus est plus efficace qu’un bilan de clôture, car chacun a encore les événements en tête et peut alors utiliser ce qu’il apprend au terme de chaque examen rapide pour adapter sa façon de travailler ou ses objectifs.

4 Stimulez la participation

Les leaders des équipes efficaces cherchent à répartir les tâches à accomplir selon les compétences des équipiers. Suggérez de dresser une liste des tâches et associez-les à des individus ou à des sous-groupes. Si une tâche est rebutante, déclenchez un remue-méninges afin de trouver un moyen de la rendre plus stimulante. Efforcez-vous de mettre de l’avant les équipiers plus discrets de façon à ce que chacun se sente partie prenante du projet.

5 Fournissez de la rétroaction

Pas besoin d’être patron pour offrir le simple mot d’appréciation : «Je pense que tu as fait un travail formidable.» Parfois, vous serez aussi en position d’aider les gens à s’améliorer par du coaching. Les coachs efficaces posent bien des questions et offrent des suggestions réfléchies pour aider leurs collègues, en prenant soin d’expliquer leurs observations et leurs raisonnements sous-jacents.

Source : Être un leader sans être le patron, Urgence Leadership

 
  • Cassie

    Très bon billet. Ceci devrait être enseigné, répété et utilisé tellement davantage! Surtout que ces «activités» de gestion doivent se roder avant d’être bien implanté dans la routine de l’équipe. Humm si c’était comme cela partout… : )