Inscrivez-vous ci-dessous pour devenir membre.
Nom : Courriel :

3 trucs pour améliorer sa productivité

Source de la photo: http://www.youthedesigner.com

Vous avez certainement déjà vu des valseurs ou vous même valsez de temps en temps ?  En fait, quand on travaille pour une très petite entreprise, ne trouvez-vous pas que c’est exactement ce que l’on fait, jour après jour.

Regardez-les sur la vidéo, les valseurs partent d’un bord, s’arrêtent un petit moment, tournoient, glissent dans un autre sens puis s’arrête un petit moment à nouveau.  Ça ne vous fait pas penser à quelque chose ?  En moins gracieux peut-être ?  Avouez que des fois on pourrait se comparer à une poule pas de tête plutôt !

Mes 3 trucs 101 pour ne pas perdre la boule

1. Établir chaque matin une liste raisonnable de choses que je dois faire.

Elle doit être raisonnable sinon on se retrouve à la fin de la journée démotivé parce qu’on n’a pas fait le quart de ce qu’il y a sur notre liste. Avant, j’avais une liste sans fin à laquelle je rajoutais toujours et encore des choses à faire.  Évidemment, je l’ai encore ma planification hebdomadaire, mensuelle, annuelle et les«…un jour, il faudrait que», mais ce n’est pas sur cette liste  que je raye avec satisfaction les tâches accomplies.  Depuis que je fais ça, je termine ma journée beaucoup plus satisfaite et moins stressée !

2. Commencer par les priorités de la journée

Et, dans ces priorités, commencer par ce que je n’aime pas faire. Tous ceux qui démarrent une entreprise le font par passion pour un sujet particulier… et il ne s’écoule pas beaucoup de temps avant que notre passion ne soit reléguée au fond du tiroir parce qu’on est trop occupé à gérer tout le reste.  Pour garder la flamme, établir une liste raisonnable chaque jour et commencer par ce qu’on aime le moins nous permet de terminer par notre passion, sans culpabilité.  C’est important !  N’est-ce pas la raison première pour laquelle on est en affaires ?

3. Garder le focus !

Le fait de faire les actions précédentes me permet de garder le focus sur mes objectifs et de ne pas me sentir trop débordée.  Ainsi, ma première réaction lorsqu’une opportunité passe n’est pas de dire : «Ah ! Mais je n’ai pas le temps !».  J’analyse l’opportunité et vérifie si elle contribuera à accomplir mes priorités avant de dire : «Non, je n’ai pas le temps !».

Évidemment, il m’arrive encore de perdre le cap et de me mettre à courir dans tous les sens.  C’est un travail de discipline constant.  J’ai mes modèles à suivre et j’essaie de rester motivé en gardant le contact avec d’autres personnes qui vivent mes réalités.

Et ne dites pas J’ai pas le temps ! Lorsqu’on travaille jour après jour seul ou presque sur un projet, constater qu’on est dans le même bateau que d’autres qui ont réussi à faire leur place au soleil, c’est inspirant et important.

Et vous, quels sont vos trucs ?

Billet initialement publié sur le blogue de Cindy Rivard

Cindy Rivard est originaire de la région de Lanaudière et détentrice d’un certificat en Gestion du Marketing et en Communication organisationnelle.  Installée dans la région du Bas-Saint-Laurent depuis 2003, elle a co-fondé la première ferme-malterie au Canada.

En parallèle à ce projet, elle a travaillé plus précisément dans le domaine touristique, au privé et dans des organismes à but non lucratif. Ses expériences de travail touchent principalement le secteur touristique et ses tâches et fonctions étaient reliées à l’organisation et à la coordination d’activités, la communication avec les médias et partenaires, les stratégies marketing et publicitaires, le démarchage, la vente et l’animation de groupes de travail.

Aujourd’hui, tout en travaillant au développement de son entreprise agroalimentaire, elle œuvre professionnellement comme communicatrice et formatrice, alliant son expérience concrète à ses compétences pour aider les entreprises et organismes à mieux se promouvoir.

 
  • louisebeaupr

    Je vais l'écrire ici mais aussi sur Twitter. Lorsque je souhaite ranger un espace travail qui est plutôt encombré (passion et travail obligent), je me mets comme limite 10 ou 20 articles et je le fais à plusieurs reprises dans la journée. Ça avance et mieux que de laisser la pile en place.

    Merci pour les 3 trucs, je les ai notés, je le faisais en partie et je me sens davantage solidaire.
    Louise

  • Pierre romain

    Je tiens compte des imprévus qui peuvent faire capoter une journée entière …

  • je pense que « garder sa motivation » reste le truc le plus important, elle aura tendance à s'atténuer selon notre humeur ou sur un echec, les gens qui nous entourent ont aussi un role tres importants à jouer, s'entourer de personnes qui vont toujours de l'avant, avec lesquels on partage la meme passion ou les memes envies, mine de rien cela joue ennormement quand il s'agit d'optimiser son temps et de garder sa motivation au beau fixe.

  • je pense que « garder sa motivation » reste le truc le plus important, elle aura tendance à s'atténuer selon notre humeur ou sur un echec, les gens qui nous entourent ont aussi un role tres importants à jouer, s'entourer de personnes qui vont toujours de l'avant, avec lesquels on partage la meme passion ou les memes envies, mine de rien cela joue ennormement quand il s'agit d'optimiser son temps et de garder sa motivation au beau fixe.