Inscrivez-vous ci-dessous pour devenir membre.
Nom : Courriel :

Un entrepreneur selon Guilhem Bertholet

Guilhem Bertholet est l’auteur de la bande-dessinée de sensibilisation des jeunes à l’entrepreneuriat : Lucy&Valentin, et tient le blog guilhembertholet.com qui traite le sujet qu’est l’entrepreneuriat.  Je vous fais part de sa définition du mot « entrepreneur ».

L’entrepreneur, c’est Lucky Luke !

1. Un peu solitaire mais finalement travaillant en équipe, l’entrepreneur doit prendre et assumer ses décisions, parfois dans la plus grande des solitudes. En même temps, il sait s’associer pour compléter ses compétences, il sait refuser de prendre de trop grands risques s’ils sont insensés, et surtout sait valoriser et remercier ceux qui l’aident à remplir ses objectifs.

2. C’est le gendre idéal. Il passe bien auprès de tout le monde. Propre sur lui, prêt à rendre service, porteurs de « vraies » valeurs que l’on retrouve chez l’entrepreneur : l’engagement, la vision, la fidélité… Lucky Luke, c’est le bien, le super-héros ordinaire, qui ne recherche pas la lumière des projecteurs, qui travaille, fuit les honneurs, mais aime le travail bien fait… L’entrepreneur aussi doit faire preuve d’abnégation : même s’il espère évidemment obtenir un profit financier (utile pour la survie de son entreprise), c’est très rarement son moteur principal.

3. C’est un spécialiste de son métier. Il développe des spécificités qui lui font triompher de la concurrence, et qui le rendent totalement adapté à son environnement. Lucky Luke tire plus vite que son ombre, dort à cheval, et sait réfléchir comme ses « clients » pour devancer leurs attentes. Les Dalton sont là pour en témoigner ! Comme lui, l’entrepreneur devient une machine à résoudre les problèmes de ses clients, jusqu’à friser la monomanie !

Qui est Guilhem Bertholet ?

Guilhem a créé, pendant ses études, sa première entreprise, Methodia, dans les cours particuliers. Après plusieurs autres expériences entrepreneuriales et notamment Sydo (boîte de comm’ par la bande-dessinée), il rejoint Microsoft pour quelques mois, le temps de se rendre compte que la grosse entreprise n’est vraiment pas faite pour lui. Il rejoint alors HEC Paris pour prendre la tête de l’incubateur de startups. Il est aussi l’auteur de la bande-dessinée de sensibilisation des jeunes à l’entrepreneuriat : Lucy&Valentin, et tient le blog guilhembertholet.com

En savoir plus

Son compte twitter : gbertholet