Inscrivez-vous ci-dessous pour devenir membre.
Nom : Courriel :

La magie dans les petites choses…

À la lecture du livre Le point de bascule : comment faire une grande différence avec de très petites choses de Malcolm Gladwell, je constate qu’il est possible que nous puissions regrouper nos forces et agir à temps pour éviter les pires effets du réchauffement planétaire.

Ce n’est qu’une question de « marketing ». Cependant, il y a de nombreux autres enjeux qui méritent une attention et un changement dans notre façon de penser.

En effet, dans son livre Gladwell explique comment des idées se répandent organiquement. Particulièrement, il réfère au moment magique où une idée est acceptée et se propage comme un virus.  De la même façon qu’une personne peut être à l’origine d’une épidémie de grippe, les petites choses peuvent faire une grande différences sur la façon dont les idées deviennent populaires.

Partout, simultanément, une nouvelle tendance peut  rapidement devenir la norme. Trois principes essentiels gouvernent le point de bascule:

  1. La loi du petit nombre qui décrit l’importance de la nature du messager à l’origine du message;
  2. le facteur d’adhésion stipule qu’une idée doit être mémorable pour générer l’intérêt et l’action;
  3. Le pouvoir du contexte explique les conditions, les circonstances et les événements qui influencent fortement la transformation d’un virus en une véritable épidémie.

Pour devenir populaire, une bonne idée doit être « stimulée » par une catégorie particulière de personnes qui mettront en marche les conditions assurant que la nouvelle pensée, simplement présentée,  soit irrésistible.  Les idées se répandent lorsque des gens qui en connaissent beaucoup d’autres les adoptent, à mesure que les individus qui synthétisent l’information en prennent connaissance, et que ceux qui peuvent en vendre la valeur y adhèrent et la partagent.

Les recherches de Gladwell démontrent qu’il suffit d’une poignée d’individus seulement pour propager une idée et causer un changement de paradigme global.  Mais, le facteur d’adhésion indique que, s’il y a plusieurs façons de présenter un message, certaines ont l’avantage de capter l’attention.  Pensez aux importantes campagnes publicitaires que le public ignore au profit de vidéos sur Internet qui deviennent de véritables sensations d’une journée à l’autre.

En s’attardant au pouvoir du contexte, nous pouvons nous demander ceci : des centaines de milliers de messages à notre portée,  quels sont ceux qui capturent l’imagination ou qui provoquent l’adhésion?

Ce que je tire de ces leçons, c’est que les choses peuvent se produire naturellement, ou nous pouvons mettre en place les conditions permettant d’atteindre le point de bascule.  Un peu de pensée stratégique et des gens créatifs peuvent donc réellement changer le monde.  Il y a véritablement de l’espoir.

Président de Gestion Consult-IIDC Inc. et de Instituto Internacional de Desarrollo Creativo, un organisme d’éducation au Costa Rica, Lawrence Poole est spécialisé en développement du capital créatif. Consultant en formation heuristique, il enseigne aux leaders du Canada, de l’Amérique Latine et de l’Europe les principes de stratégie, d’innovation, de créativité et d’empowerment favorisés par la Nature.  Entrepreneur passionné, il anime série de webinaires intitulée « Je, Inc.  Conférencier international, Lawrence est également l’auteur des livres Self-Empowerment (Anglais) et Investissez dans votre capital créatif.   Il publie plus de 60 articles sur le leadership et la gestion créative, signe une chronique dans le journal d’affaires « La Réussite » et rédige un blogue sur le sujet sur son site.