Inscrivez-vous ci-dessous pour devenir membre.
Nom : Courriel :

Lancement de l’École entrepreneuriale Audace – communiqué de presse

Communiqué de presse


La Maison des entrepreneurs du Québec lance
l’École entrepreneuriale Audace

Des  jeunes âgés de 10 à 16 ans de partout au Québec
sont appelés à créer leur entreprise

 

BÉCANCOUR, le 15 mai 2015 — La Maison des entrepreneurs du Québec (MEQ) a lancé aujourd’hui l’École entrepreneuriale Audace, qui a pour objectif de contribuer au développement de la fibre entrepreneuriale des jeunes au Québec. L’École permettra à des jeunes de 10 à 16 ans d’inscrire leur projet au registre des entreprises du Québec, une première en matière d’innovation pédagogique, d’entrepreneurship et d’économie.

La mission de l’École entrepreneuriale Audace est d’inculquer aux jeunes la ténacité, la persévérance et la créativité.  L’approche éducative Audace vise à augmenter la culture et le savoir-faire entrepreneuriaux  des jeunes Québécois et elle se déploie en deux volets : elle s’intègre au cursus scolaire et elle propose un camp estival.

Le programme scolaire Audace

Le programme Audace inculque aux jeunes du primaire, secondaire et Cégep le savoir-faire et le savoir-être pour identifier une opportunité de marché, valider l’idée, identifier la compétition, partager les rôles et les responsabilités, gérer et travailler en équipe, établir la stratégie de prix et de vente, le marketing, la promotion, la vente et la comptabilité, tout cela dans un cadre dynamique et créatif.

Pour mettre en application la matière assimilée, les jeunes visitent également des entreprises et leur fondateur, pour découvrir les différents métiers qu’offre la profession d’entrepreneur. L’approche pédagogique du programme Audace développée pour les écoles secondaires est souple et s’adapte au contexte, aux programmes, et ce, pour satisfaire les jeunes, les parents, les professeurs et la direction de l’école.

Actuellement, une douzaine d’écoles visent intégrer le programme Audace à leur cursus scolaire. « Notre objectif est de donner la chance à 300 000 jeunes d’incorporer une nouvelle entreprise d’ici 2025. Ceci n’est qu’un début pour développer un Québec fort et prospère », affirme le président et fondateur de la Maison des entrepreneurs du Québec, Ghislain Nadeau. Depuis sa mise en œuvre en 2014, le programme scolaire Audace a permis à des jeunes entrepreneurs de créer quatre entreprises dont Unitem, Gaspille pas ça, et Zérogivre qui ont déjà généré des revenus dans les secteurs technologique, alimentaire et d’accessoire automobile.

Le camp d’été Audace

Le camp estival Audace offre une expérience unique de cinq jours permettant aux jeunes de découvrir l’entrepreneuriat, se familiariser aux secteurs clés de l’économie et de développer leur audace, leur ténacité et leur curiosité. Tous les matins, les jeunes visitent des entreprises et découvrent différentes professions entrepreneuriales, telles que chocolatiers, robotique, manufacturiers de bateaux, créateurs de vêtements et animateurs 3D. Le camp Audace comprend également un volet animation permettant aux jeunes de s’amuser et de pratiquer plusieurs activités comme l’escalade, le canot, la baignade et le tir à l’arc.

Avec l’appui d’entrepreneurs chevronnés, les jeunes ont la chance de vivre une expérience concrète, soit celle de développer en équipe un nouveau produit ou service, et ainsi bâtir une entreprise de A à Z. Cet été, 300 jeunes sont attendus au camp estival Audace. Le camp se déroulera au Lac Beauport, dans la région de Québec, du 29 juin au 10 août.

Un projet-pilote audacieux

La direction de l’école Beauséjour de Bécancour (secteur St-Grégoire) et la Chambre du commerce et d’industrie du Cœur-du-Québec (CCICQ) ont fait preuve d’audace lorsqu’elles ont accepté de participer à un projet-pilote visant à implanter, pour la première fois au Québec, le programme scolaire Audace. Le comité d’innovation pédagogique de la MEQ, avec l’aide de la CCICQ ont adapté du contenu du camp Audace pour l’école Beauséjour en intégrant le plan pédagogique du camp estival à celui du monde scolaire. En le modulant de différentes façons, les interventions s’adaptent à l’enseignement des mathématiques, du français ou des sciences. « Lorsque nous avons décidé de nous impliquer dans le projet-pilote, nous étions confiants que l’expérience s’avèrerait enrichissante pour les jeunes entrepreneurs de la région, et ce fût bel et bien le cas », avance Martine Pépin, directrice générale de la CCICQ.

Après coup, la direction de l’école constate que les étudiants sortent grandis de cette expérience. « Les bienfaits du programme pour les étudiants de l’école Beauséjour sont nombreux. Par exemple, une entreprise née de la participation au programme s’est incorporée et est aujourd’hui en affaires », constate Pascal Blondin, directeur de l’institution scolaire.

L’entreprise en question, Zérogivre inc., répond au problème des pare-brises givrés et enneigés. L’idée des jeunes fut de fabriquer une membrane qui sert à couvrir le pare-brise d’une voiture et éviter l’accumulation de givre et de neige. Également, la membrane empêche la chaleur intense d’entrer dans la voiture l’été.  La membrane peut aussi servir de tapis protecteur dans le coffre, ou être utilisée lors d’une réparation d’un pneu.

Les profits engendrés par les entreprises, qu’elles soient à but lucratif ou non, sont utilisés pour payer les études des étudiants impliqués. Les écoles qui intègrent le programme scolaire Audace reçoivent une accréditation officielle visant à souligner leur rôle dans le développement de la fibre entrepreneuriale des jeunes du Québec.


Des projets à venir grâce à des partenaires de prestige

Une initiative de cette envergure ne serait pas possible sans l’implication de partenaires d’envergure. La Banque Nationale, à titre de partenaire majeur or, a généreusement octroyé un support financier se chiffrant à 25 000$ pour assurer la suite de l’aventure et en permettre l’accès à des enfants de milieux défavorisés. De plus, l’entente comprend la distribution de 12 places au camp estival et l’intégration du programme scolaire Audace dans une classe d’une école de la province de Québec. L’attribution de places aux familles à faible revenu sera priorisée.

L’École entrepreneuriale Audace compte également sur le support de différentes organisations  qui s’impliquent pour la faire connaître et rayonner, comme par exemple le Concours québécois en entrepreneuriat (CQE) et le Conseil du patronat du Québec (CPQ) qui ont également officialisé leur implication à titre de parrains de l’initiative. Le CPQ s’est engagé à donner accès au camp à 5 jeunes en plus d’offrir de la visibilité à l’initiative par le biais de sa campagne PROSPERITE.QUEBEC.

Le ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, M. Jean-Denis Girard, a tenu à saluer le projet : « L’avenir de notre économie passe par la vigueur et le dynamisme de notre relève entrepreneuriale qui mettra sur pied les entreprises qui créeront les emplois de demain. Les initiatives comme celle de l’École entrepreneuriale Audace viennent ajouter à nos efforts visant à favoriser les contacts entre nos jeunes et le milieu des affaires afin de leur transmettre des valeurs entrepreneuriales qui leur seront utiles tout au cours de leur vie, telles que la persévérance, la créativité, l’autonomie, le leadership et le sens des responsabilités ».

Le maillage entre les entrepreneurs et le milieu éducatif est rendu possible via les chambres de commerce. La Fédération des Chambres de Commerce du Québec (FCCQ) abonde en ce sens puisque pas moins d’une dizaine de chambres de commerce ont déjà démontré de l’intérêt envers l’École entrepreneuriale Audace et son programme.


À propos de la Maison des entrepreneurs du Québec

Regroupant 1275 membres, la Maison des entrepreneurs du Québec est à la fois une communauté d’entrepreneurs, une bibliothèque d’expertise en ligne et une école de perfectionnement entrepreneuriale qui vise à inculquer par la pratique le goût d’entreprendre et les savoir-faire inhérents à la profession d’entrepreneur. La MEQ a notamment mis sur pied l’École entrepreneuriale Audace pour les jeunes âgés entre 10 à 16 ans et le programme Ignition pour accompagner des entrepreneurs âgés entre 17 à 35 ans.

 

-30-

 

Source :
La Maison des Entrepreneurs du Québec

 

Pour plus de renseignements et entrevues :
Patrick Marineau
Citoyen Optimum
patrick.marineau@citoyenoptimum.com
514-985-8223