Inscrivez-vous ci-dessous pour devenir membre.
Nom : Courriel :

Connaître votre champ de bataille – Le marketing stratégique, une arme d’innovation massive! (partie 2)


 Dans la parte 1 de cette série portant sur le marketing stratégique, je vous ai parlé de l’importance de connaître l’environnement de l’entreprise et plus particulièrement le consommateur et ses besoins dans le but de développer une stratégie gagnante (lisez la partie 1). Cette semaine, nous allons voir les moyens d’approfondir ces connaissances.

Deux moyens permettent de connaître votre « champ de bataille » et vos futurs clients : les études de marché et l’immersion dans votre industrie. Le premier moyen permet d’amasser des données de toute sorte qui seront très utiles dès la conception. L’immersion dans l’industrie permet d’établir très tôt des relations avec différents acteurs de l’industrie et de profiter d’informations précieuses. Établir des liens avec vos futurs clients permet de confronter le nouveau produit le plus tôt possible à la réalité du marché et de vérifier son potentiel. Dans une entrevue accordée à Mike Grandinetti, MIT marketing specialist & Managing Director at Southboro Capital , suggère aux entrepreneurs de rencontrer sur le terrain, in the wild, leurs clients potentiels pour les connaître et tester le potentiel de leur produit. Si le produit est déficient, il peut être adapté, l’entreprise peut tenter de trouver un nouveau marché pour sa solution ou tout simplement cesser d’investir dans un produit auquel les clients n’accordent pas assez de valeur. L’important est de connaître son marché et d’avoir l’information le plus tôt possible dans le processus de développement.

« Rencontrer sur le terrain, in the wild, vos clients potentiels pour les connaître et tester le potentiel de votre produit. »

-Mike Grandinetti 

L’immersion dans l’industrie signifie aussi d’établir des relations avec d’autres acteurs de l’industrie susceptibles de bénéficier de votre technologie. Cela peut être des fournisseurs, des distributeurs, des grossistes ou des leaders d’opinion. L’important est d’identifier les acteurs clés susceptibles d’être intéressés à votre solution et de vous fournir de l’information ou de vous aider à pénétrer le marché. L’objectif est d’occuper le « champ de bataille » rapidement et le plus complètement possible pour bénéficier d’une vue d’ensemble et d’un bon positionnement.

Le marketing  stratégique est une philosophie d’entreprise qui doit imprégner tous les départements pour être efficace. Tous devraient régulièrement se poser les questions suivantes : Y a-t-il un besoin pour cette technologie? Est-ce que notre produit règle un problème plus efficacement que les produits de nos concurrents? Est-ce que les futurs clients valorisent suffisamment notre solution? Le stratège marketing doit connaître parfaitement le champ de bataille, ses alliées, ses adversaires, les forces et les faiblesses de son organisation et sa cible. Il doit aussi connaître les problèmes à régler de sa clientèle cible et la valeur qu’a une solution à ses problèmes pour les clients potentiels.

Parce qu’il y a une limite à s’adapter au marché, il y a toujours de la place pour la recherche fondamentale, parfois il faut laisser les créateurs s’exprimer sans entraves pour arriver à une idée géniale. Mais peu importe la technologie, confronter son produit au marché, et ce au plus vite, permet de l’adapter aux besoins des consommateurs rapidement et évite d’errer sur de fausses pistes trop longtemps. L’objectif est d’arriver avec un produit qui règlera de façon optimale les problèmes de vos clients cibles et qui le fera mieux que la concurrence. C’est le premier pas vers la victoire!

« Que la stratégie soit belle est un fait, mais n’oubliez pas de regarder le résultat. »  -Winston Churchill 

« Before you build a better mousetrap, it helps to know if there are any mice out there. »  -Mortimer B. Zuckerman

« L’innovation est une alliance entre recherche, marketing, instinct, imagination, produit et courage industriels. »  -Antoine Riboud

Auteur: Christian Robert, MBA en devenir, marketing analytics