Inscrivez-vous ci-dessous pour devenir membre.
Nom : Courriel :

Petit ou grand, mon public c’est ma motivation!

Améliorer mon leadership!

Selon mon mentor, il serait primordial pour les personnes qui exercent un rôle de leader, de côtoyer des personnes qui dégagent de l’enthousiasme. Mais une attitude positive au plan de l’enthousiasme pour une personne peut très bien provoquer l’effet inverse à l’endroit d’une autre.

Afin de remplir adéquatement mon rôle de femme d’affaires, je dois absolument développer au maximum mes talents de leader et c’est au contact de leaders expérimentés et de personnes dont la personnalité est compatible avec la mienne que j’y parviendrai. Compatible ne veut pas dire identique, mais plutôt complémentaire. Mais avant tout, il importe de s’interroger et de se documenter sur la personnalité des gens reliés au monde des affaires.

Mon tempérament et ma personnalité!

Il est connu que les entrepreneurs, tout comme les artistes, sont généralement mal à l’aise dans les structures usuelles, refusent les idées préconçues et ne se gênent pas pour désavouer des concepts pourtant acceptés par la masse. En un mot, ce sont des gens qui n’entrent pas dans un moule commun. Ils sont différents! Et moi, dans tout ça? Eh bien, moi non plus, je n’entre pas dans un moule commun!

Mes aptitudes et mes goûts!

Je suis du genre extraverti, j’aime les relations publiques, j’aime dialoguer avec mes clients, mes fournisseurs, les gens constituant mon réseau de contacts. Inutile de mentionner à quel point de telles aptitudes et de tels goûts peuvent m’être utiles à titre d’entrepreneure.

Devant un auditoire, sur scène ou ailleurs!

De plus, je me sens tout à fait à l’aise devant un auditoire, j’aime transmettre mes connaissances, faire part de mes expériences, de mon vécu. Sur scène aussi, je suis à l’aise! J’éprouve beaucoup d’enthousiasme devant le grand public! D’où ça vient tout cela? Je me rappelle que très jeune, faisant partie d’un groupe d’artistes en herbe, j’ai eu l’occasion de monter sur scène pour participer à des spectacles de danse et à des pièces de théâtre d’amateurs. Mentionnons également que j’ai vécu de belles expériences lors de concours d’art oratoire.

Devenue adulte, lors de la cérémonie de remise des prix du concours entrepreneurship local en 2005, étant récipiendaire du premier prix, il était tout à fait normal que j’adresse la parole à l’auditoire pour transmettre mes remerciements aux responsables de l’événement. C’est avec aisance et fierté que je me suis acquittée de cette tâche. Loin de me sentir angoissée durant mon discours, j’étais parfaitement à l’aise et détendue devant tous ces gens dont l’empathie à mon égard était palpable.

Devant un vaste auditoire!

Plus récemment, en février dernier, lors de l’émission « Droit au cœur », sur le plateau de tournage de Radio Canada, j’ai eu une agréable sensation. En fait, sur un plateau de tournage, c’est un endroit ou j’adore être! Il semble bien que, comme au cours de mon enfance, un tel défi agisse sur moi comme un véritable stimulant.

Droit à l’erreur!

Il y aurait deux explications au fait que je sois à l’aise et détendue devant un public.

D’une part, toutes ces expériences vécues dans mon enfance ont été perçues comme un jeu par la petite fille que j’étais. Un jeu, c’est moins stressant qu’une obligation d’accomplir une prouesse!

D’autre part, j’ai droit à l’erreur! Ce qui n’est sûrement pas le cas pour un artiste qui doit se produire en spectacle alors que sa carrière dépend de sa performance.

Mais attention au trac! Le trac ça arrive sans avertissement! Ça peut m’arriver à moi aussi! Plusieurs artistes professionnels en sont victimes occasionnellement, d’ailleurs! Mais je crois que plus je vais m’adonner à ce passe-temps qui me passionne depuis toujours et plus je vais me pratiquer dans des situations non stressantes, moins grands seront les risques de paniquer lors de situations difficiles.