Inscrivez-vous ci-dessous pour devenir membre.
Nom : Courriel :

5 principes clefs du cocktail d’affaires

On en entend parler à profusion. « Ne sous-estimez pas la force du réseautage! ». « Apprenez à réseauter! » J’y vais de mes quelques conseils moi aussi puisque c’est quelque chose que j’ai appris un peu sur le tard et que je trouve que j’aurais dû savoir déjà comment naviguer un cocktail plus tôt.

J’ai appris les 5 principes clefs du cocktail d’affaires. Ce sont ceux qui fonctionnent pour moi et je n’ai pas la vérité absolue. Mais bon, on n’a pas besoin de faire semblant d’être tous des big-shots capables de dominer une foule d’étrangers et retirer tout ce qu’il faut du 5 a 7 d’affaires. Ça s’apprend! D’ailleurs une bonne partie de cette liste je l’ai apprise en discutant avec Ken Morse du MIT et dans une formation à ce sujet. J’ai rien inventé, ici…

J’ai aussi réalisé que les jeunes entrepreneurs mélangent un peu la scène des 5 a 7 d’affaires avec la scène des 5 a 7 tout court. Une expérience avec la jeune chambre de commerce me l’a prouvé. Plusieurs jeunes hommes me regardaient comme une matante qui pense qu’elle s’en vient les « cruiser »! Je ris encore en y repensant…

Donc les 5 concepts clés pour le cocktail d’affaires sont:

1. Le « timing »
2. la mission
3. le positionnement
4. le travail d’équipe
5. la paperasse

Le « timing »

Il faut arriver tôt. Ca vous permet de dire bonjour aux organisateurs et de les remercier. En faisant cela, vous vous positionnez  »du bon bord » et vous ouvrez la voie à une rencontre privilégiée avec M. Bigshot ou Conférencier Gourou qui sera là bientôt. Vous savez que les organisateurs et les M. Bigshot sont connectés avec des partenaires ou des clients importants pour vous? Soyez extra-polis. Et envoyez une lettre de remerciement par courriel en dedans de 3-4 heures après l’événement. Elle est déjà préparée, avec votre en-tête et vous n’avez qu’à ajouté une ligne ou deux avant de l’envoyer en PDF par courriel en soirée. Vous serez le héros des organisateurs et de M. Bigshot! Et vous ne partez pas le dernier! Quittez avant que la salle se vide vraiment. Si vous avez bien fait votre travail, vous avez déjà parlé aux personnes clés. Et puis, ca laisse une drôle d’impression d’etre planté là avec son verre à la fin meme quand on parle avec le groupe d’indestructibles qui restent toujours jusqu’à la fin…

La Mission

Vous etes une personne d’affaires et vous avez un objectif en allant à ce cocktail. J’en connais pas beaucoup des gens qui vont dans ces activités parce qu’ils n’ont rien d’autre à faire. Comme vous etes brillants et business, vous avez vu la liste des participants à l’avance ou, dans le pire des cas, en arrivant tôt et en jetant un coup d’oeil aux « name tags » à la table d’accueil. Vous êtes meme tellement brillant que vous avez offert à la personne à la table d’accueil de donner vous-même le badge à M. Bigshot lorsqu’il arrivera. Vous avez ciblé 2 personnes à rencontrer, vous savez quelle impression vous voulez laisser aux gens à qui vous parlerez. Vous etes charmant et sincère. Et vous ne faites pas que parler de vous ou votre compagnie.

Le positionnement

Vous voulez être près de la table des bouchées. C’est là que vous accrocherez M. Bigshot. Vous n’êtes pas dans un coin sombre. Vous faites face à la porte si possible et vous vous arrangez pour que M. Bigshot soit dos à la foule pour le garder pour vous quelques précieuses minutes. Ou encore, vous le guidez subrepticement vers l’extérieur pour lui parler en privé. Pas longtemps. M. Bigshot a rarement beaucoup de temps pour les inconnus. Mais ce n’est pas grave, parce que vous avez un « elevator pitch » mortel!

Travail d’équipe

Ça c’est le concept de « wing man » de Ken. Quand vous approchez M. Bigshot, votre wing man le salue et vous présente en disant: « M. Bigshot, j’aimerais vous présenter le pdg de XYZ technologies qui vient tout juste d’être nommé personnalité d’affaires de la région » ou tout autre couche de vernis à appliquer à la phrase ici. Votre wing man bloque aussi subtilement les goélands qui s’approchent pendant les 3 – 4 minutes que vous avez avec M. Bigshot.

La paperasse

Consultez la liste des participants à l’avance. Vous recherchez du financement? Vous avez dans votre poche un sommaire exécutif de 1 page que vous laissez dans les mains de M. GrosVC juste avant votre elevator pitch.

Vous parlez en vous intéressant aux autres, vous posez des questions et vous dites « vous » beaucoup plus souvent que « je »!

Ah ca semble si facile quand on l’écrit n’est-ce pas? Mais à force de le faire, vous allez devenir extraordinaire! Et la prochaine fois que vous me voyez dans un cocktail, venez vous pratiquer sur moi…je suis la présidente du fan-club des entrepreneurs donc votre meilleur cobaye pour débuter.

Et vous, vous avez des trucs à partager?

Isabelle Genest est  Directrice de l’entrepreneuriat technologique depuis 5 ans chez POLE Quebec Chaudière-Appalaches. Elle est la personne derrière la plus grosse compétition de création d’entreprise technologique au Québec, Devtech50. Elle coach au moins 4 entreprises technologiques en démarrage et en croissance par semaine en plus de se promener à travers le monde pour ramener les meilleurs experts dans sa région pour aider les entrepreneurs; ceux qu’elle admire le plus. C’est après des études en musique et en chimie analytique a l’université Laval et au CEGEP de Lévis-Lauzon qu’elle poursuit en marketing stratégique,financement d’entreprise et développement de produit au MIT Sloan school of management. Aujourd’hui, Isabelle Genest se consacre à sa passion: l’entrepreneuriat technologique.

Source photo: http://www.psychologytoday.com