Inscrivez-vous ci-dessous pour devenir membre.
Nom : Courriel :

Entrepreneur, quelle angoisse professionnelle vous empêche de dormir la nuit ?

Je dois souvent accepter que mes actions ne plaisent pas à tout le monde. Mais j’agie de façon stratégique. Ce n’est pas tout le monde qui aime mon travail de veille même si les commentaires sont majoritairement positifs.

Voilà qui s’apparente aux écrits de Jean-Claude Logé dont j’aime bien quelques paragraphes :

D’où mon mépris absolu pour ces discours absurdes qui veulent faire croire qu’on aime les entrepreneurs, qu’on les recherche activement et qu’on va tout mettre en oeuvre pour les favoriser. En fait, on déteste les entrepreneurs, évidemment impossibles à manager, pour leur préférer généralement des profils lisses, bien éduqués, polis, carriéristes, opportunistes, serviles et obéissants.

Un véritable entrepreneur n’est ni un mercenaire, ni un manager, ni un héritier, ni un notable, encore moins un premier de classe. Nous avons notre mode de fonctionnement et je comprends parfaitement qu’il vous déplaise mais nous n’en changerons certainement pas.

Les entrepreneurs comptent sur eux-mêmes pour changer la vie, pour rêver, pour donner du sens à ce qui n’en a que peu ou pas.
Quand je dormais trop mal, je me levais dans le silence de la nuit pour marcher des heures, en rond, pour essayer de comprendre un puzzle souvent trop complexe pour moi, pour retrouver une pièce manquante de ce puzzle souvent complètement manipulé. Il ne me restait alors qu’à marcher seul pour réfléchir, pour essayer de mettre de l’ordre dans le chaos et tenter de trouver un ersatz de solution aux difficultés aussi immédiates que certaines du lendemain matin.
Je connais bien mes amis entrepreneurs. Ils ont souvent mal dormi. Ils ont réfléchi la nuit. Ils ont eu peur. Mais quoi qu’il arrive, tous, nous aurons quand même savouré cette immense satisfaction de veiller la nuit et de marcher debout chez nous plutôt que de dormir à plat ventre chez les autres.

Par ailleurs, mon mentor me rappelait dernièrement que le sommeil sert principalement à mettre de l’ordre dans ses idées. Tu peux aussi le faire éveillée. Tu peux aussi réfléchir durant la nuit. Tu peux aussi rêver éveillée.

Qu’en pensez-vous ?

 
  • danièle

    Je tends être d’accord avec ton mentor; le sommeil est répérateur… Toutefois la question du sommeil est biologique, parfois on ne peut pas dormir et pendant ce temps là la nuit porte conseil. Il s’agit de faire de notre mieux et de suivre notre voix intérieure…Nos limites et nos forces nous appartiennent et personne au monde ne peut réellement les comprendre sauf nous. Il s’agit de continuer à être portée par nos rêves personnels et de les acheminer avec le plus d’engouement possible.
    Beaux rêves!
    ET
    Bonne continuation!
    Danièle:)

  • C’est pour ca que je suis devant mon ordi, crevée, alors que mon gars dort ! Impossible de m’endormir tant que j’ai des idées en tête, des choses sur lesquelles cogiter… Alors je me mets devant l’ordi, je tape beaucoup de bêtises car la fatigue m’empêche de réfléchir comme je le voudrait. Et au fond de moi j’espère quand même que quelque chose de bon sotira de ces quelques minutes/heures prises sur le sommeil conjugal !